Conseil Municipal du 19 mai 2017

PETIT JOURNAL DES ELUS SMS

Examen du Compte Administratif
Intervention d’Alain SOUBIEUX

D’une année sur l’autre l’examen du Compte Administratif amène les mêmes observations.
La commune a des recettes de fonctionnement (fiscalité notamment) supérieures à la moyenne (2054€/Hab. contre 1316€ /Hab. moyenne) et des dépenses de fonctionnement également supérieures à la moyenne (1868€/Hab. contre 1228€/Hab. moyenne).
Le résultat annuel diminue chaque année et il en résulte que la commune ne dégage pas une épargne suffisante pour réaliser des équipements nouveaux.
Faute de maitrise des dépenses la commune sacrifie les investissements (votre rapport précise d’ailleurs que les dépenses d’investissement sont inférieures de 145€ /habitant par rapport à la moyenne.
Il est intéressant de constater que lors des Débats d’Orientations Budgétaires (DOB) il y a toujours des annonces importantes d’équipements. Par exemple pour le DOB 2016 les investissements annoncés s’élevaient à 4 710 000€ (il était prévu la reconstruction de la salle de sport du Bourg pour 1 800 000€).
Dès le budget primitif 2016 (un mois après le DOB) les dépenses d’équipement ne s’élevaient plus qu’à 2 769 000€.
Le budget supplémentaire 2016 (en juin) a vu apparaître un investissement nouveau de 2 000 000€ (nouveau groupe scolaire) qui n’ a reçu aucune réalisation en 2016 et n’a pas été repris dans le budget 2017 !
On constate en fait qu’après tous ces effets d’annonce les réalisations d’investissement et d’équipement ne se sont élevées qu’à 3 020 219€ en 2016.
Maintenant vous allez nous dire, ce n’est pas à nous de réaliser ces investissements c’est à la Métropole !
Toutefois votre position d’isolement de la commune à l’intérieur de cette Intercommunalité ne peut que conduire à ce que SARAN ne bénéficie pas à hauteur des autres communes des investissements intercommunaux.

Repères de mars 2017

L’eau à Saran, dans les plus chers de l’Agglo?

Vous avez certainement remarqué les nombreuses campagnes de la municipalité sur l’eau à Saran dont le tarif à 1.09€ HT le m3 serait l’un des moins chers de l’Agglo et sur les augmentations que nous devrions supporter lors du basculement vers la Métropole. Qu’en est-il réellement ?
En fait, en se référant à la norme de l’ONSEA établie sur la consommation d’un ménage avec deux enfants consommant 120 m3 d’eau par an, il ressort que le prix du m3 revient réellement aux Saranais à 1.65€ TTC et se retrouve dans les plus chers de l’Agglo. A remarquer que de 2009 à 2016, nous avons supporté une augmentation de 71% pour un service qui n’a été rendu que cette année…
Qu’avons-nous à craindre du passage en Métropole ? Une harmonisation sera engagée, progressivement après la fin des contrats existants(2023). De fait, Saran en sera bénéficiaire son prix y étant plus élevé. De plus, sa Régie sera conservée.
La municipalité se sert de l’eau pour maintenir les Saranais dans la crainte du changement vers la Métropole en nous masquant la vérité. Il nous serait bien plus profitable, comme le font les autres municipalités, qu’elle s’implique totalement dans cette transformation pour en tirer le meilleur.

Laurent LHOMME et le groupe d’élus SMS

Repères de janvier 2017

Meilleurs Vœux

A l’occasion de cette nouvelle année, le groupe municipal d’opposition SMS adresse à l’ensemble des Saranaises et Saranais tous leurs meilleurs vœux pour 2017. Nous ne reviendrons pas sur l’année qui vient de s’écouler. Nous avons eu l’occasion de faire part de nos positions tout au long de l’année.
L’année 2017 va être marquée par les élections présidentielles et législatives. Ce sera une année importante pour l’avenir de notre pays. Vos votes seront décisifs pour permettre à notre pays de se redresser sur le plan économique.
Nous continuerons à jouer notre rôle d’opposant en apportant notre point de vue sur les projets mis en place par la majorité municipale sans tomber dans la critique systématique mais en mettant en exergue notre vision de la commune telle que nous la pensons et telle que vous la souhaitez.
Nous continuerons à nous battre si nous considérons que certains projets ne vont pas dans ce sens, notamment sur le plan de l’urbanisation et des investissements pour améliorer l’entretien de notre commune.
Nous approuverons les projets si cela correspond à notre ambition pour SARAN, nous l’avons démontré quand il était nécessaire de le faire et plus particulièrement au niveau de la politique sportive.
SARAN va poursuivre son chemin dans une métropole naissante. Nous avons toute notre place pour continuer à apporter aux habitants un service de proximité de qualité.

Nous vous renouvelons tous nos meilleurs vœux de réussite, de santé et de bonheur.

Laurent LHOMME et le groupe d’élus SMS